Contacts

Collège Sainte Jeanne D'Arc
4, rue de la Corderie
56580 ROHAN
Tél : 02.97.51.50.67
Fax : 02.97.38.93.21
Courriel :
secretariat@jarc-rohan.org

115 élèves de CM2 découvrent leur futur collège

ajourn3

ajourn1ajourn2

 

 

Vendredi 25 mars 2016, le collège Jeanne d’Arc a accueilli 115 élèves de CM2 du réséau de recrutement comprenant un effectif assez important provenant de Noyal-Pontivy. Mélangés aux 4 classes de 6e, et coachés par d’anciens camarades du primaire, les CM2 ont assisté à une journée de cours dans différentes matières : technologie, SVT, anglais, français, EPS. Les élèves ont particulièrement apprécié le repas au self. Pour les élèves qui n’ont pas encore effectué leur choix pour la rentrée prochaine, les visites et les inscriptions sont toujours possibles.

Un beau panel de métiers au forum des métiers 4e

Le Jeudi 17 mars, le collège Jeanne-d’Arc a organisé son forum des métiers annel : une rencontre entre ses élèves de 4e et une vingtaine de professionnels de divers secteurs d’activité. « À de rares exceptions près, les jeunes de cet âge ne savent pas vers quelles études, ni quel métier, ils s’orienteront. La plupart envisagent encore un bac général. Dans ce cas, les résultats scolaires sont de toute façon déterminants. L’orientation se fait en grande majorité à la fin de la 3e », explique Dominique Hamon, professeur de technologie.

 

 

 

Appréhender l’avenir

 

 

 

Initié par l’enseignant de technologie et ses collègues professeurs principaux dans le cadre du parcours AVENIR de l’élève, ce forum permet aux jeunes de se projeter au-delà du collège, avec une première approche du monde du travail. Par groupes, les collégiens ont pu échanger avec une quinzaine de professionnels du territoire : paysagiste, agricultrice, infirmière, vétérinaire, boulanger, coiffeuse, cuisinier, pompier, gendarme, cadre de banque ou receveur des impôts… Ils ont abordé tous les sujets : motivation, études, horaires et cadre de travail, et bien sûr, salaires.

 

 

 

« Cela permet parfois de revoir certains préjugés », note, non sans amusement, l’adjudant Mickaël Le Dévendec, chef de la brigade de gendarmerie de Rohan. Il vient d’expliquer qu’une grande partie de son travail s’effectue devant l’ordinateur, à rédiger des constats et rapports… « Et non à courir, arme au poing, derrière les cambrioleurs. »

 

aforum1aforum2aforum4