Contacts

Collège Sainte Jeanne D'Arc
4, rue de la Corderie
56580 ROHAN
Tél : 02.97.51.50.67
Fax : 02.97.38.93.21
Courriel :
secretariat@jarc-rohan.org

Portes ouvertes 2018 : un beau succès

Comme chaque année, le collège Ste Jeanne d’Arc organise une matinée Portes Ouvertes. Enfants et parents des écoles du réseau ont pu découvrir l’organisation de la dernière année du Cycle 3 au collège, les salles du dernier étage entièrement rénovées, ainsi que les nombreux équipements. A l’issue de la visite, ils ont rempli un questionnaire : le dépouillement montre un fort degré de satisfaction. Deux prochaines rencontres pour l’ensemble des élèves du cycle 3 sont déjà programmées : le vendredi 29, une journée anglais et art, et le vendredi 6 avril, une journée d’intégration au collège. 

Entrer dans le Moyen Age par l’archéologie

Lors d’une séance de 3 heures dispensée par Yann Kergoët, de l’association Archéokids 56, les 4 classes de cinquième se sont exercées au métier d’archéologue. « Je viens sensibiliser les élèves au métier d’archéologue, explique l’archéologue de formation. « C’est une façon originale d’aborder le programme d’histoire de 5e dans lequel une large part est consacrée à l’histoire du Moyen Âge. » Il souhaite également « sensibiliser les enfants à la nécessité d’ouvrir les yeux sur ce qui les entoure, en particulier le patrimoine bâti. »

Après avoir visionné un diaporama et reçu un carnet de fouille ludique à compléter, les élèves se sont répartis autour de quatre bacs de sable qu’ils ont fouillés, tels de vrais archéologues, munis de pinceaux et de seaux. Un travail minutieux qui les a passionné car le temps s’est écoulé trop rapidement selon eux.  Ils ont mis à jour  de nombreuses traces de vie couramment retrouvées lors de ce type de fouilles : chaume, torchis, pierres rougies par le feu, charbon de bois, tessons de poterie, os, bases de murs… En prenant du recul, ils ont pu découvrir les restes d’une maison paysanne médiévale, directement inspirée d’une habitation retrouvée sur le site du village de l’an mil à Melrand.

 

 

Les élèves de l’option « découverte professionnelle » en visite à l’entreprise Ker Ronan

Mardi 30 janvier, les élèves de 3ème DP, accompagnés de Mme Guégan, se sont rendus sur le site de l’entreprise Ker Ronan située à St Gouvry. 

Les élèves ont tout d’abord découvert la laiterie artisanale qui emploie 21 personnes et produit chaque année environ 10 millions de yaourts labellisés « Produit en Bretagne ». Les différentes étapes de la production ont été expliquées : après une pasteurisation à 80°C pendant 30 minutes puis une fermentation pendant 4 heures à 43°C, le yaourt prend sa consistance. Pour stopper la fermentation, les yaourts sont ensuite envoyés dans une chambre froide pendant 30 minutes. Ils sont enfin conditionnés puis stockés avant d’être expédiés chez les clients dont 90% sont bretons. Un nouveau marché vient d’ailleurs d’être conclu avec le CHU de Rennes. L’entreprise rencontre aussi un succès grandissant auprès de grands hôtels parisiens ainsi qu’auprès de certaines épiceries fines. Pour ces clients de prestige, les yaourts sont conditionnés dans des pots en verre.

L’entreprise Ker Ronan, c’est aussi une exploitation agricole d’environ 90 vaches laitières que les élèves ont pu découvrir avant le retour au collège. Les différents matériels utilisés et notamment le robot de traite ont suscité de nombreuses questions.

Cette visite d’une entreprise locale, en pleine expansion, a beaucoup plu aux élèves qui n’ont pas oublié de mentionner qu’ils avaient également bien apprécié la dégustation.

Les 4e safran rencontrent un réalisateur

 

Deux vendredis consécutifs, le 12 et le 19 janvier, les 4e Safran ont rencontré un réalisateur de films documentaires, Philippe LUCAS dans le cadre de l’Education aux médias et à l’information. Ce dernier réalise de nombreux films pour le magazine LITTORAL diffusé sur France 3. Lors d’une première séance,  ils ont réfléchi sur la pluralité des récits et des points de vues, avec comme fil conducteur le thème des migrations : l’exil, le déracinement, l’accueil. Ils ont observé, commenté des images fixes puis visionné des films courts : l’objectif étant de faire la différence entre les faits (ce qui arrive) et le récit (ce qu’on raconte). Dans une deuxième séance, il s’agissait de revoir les bases de la grammaire audiovisuelle en prêtant attention à la forme d’un reportage et à la manière dont on raconte une histoire, d’expérimenter l’influence du discours sur la perception des images. 

« La compagnie de l’instant  » : du théâtre-forum directement inspiré des préoccupations des adolescents

 

 

Vendredi 19 janvier, la Compagnie de l’Instant (ELVEN)  s’est produite devant les 4 classes de 4e avec son spectacle « Pris au piège ». Ce dernier , proposé en partenariat  avec le service éducation du  Conseil départemental du Morbihan dans le cadre du programme « citoyenneté et bienveillance » aborde des sujets directement liés aux préoccupations adolescentes  par le biais du théâtre-forum;  avec les professeurs principaux de 4e, nous avions retenus 3 thèmes : la sur-alcoolisation, le trouble  de l’alimentation à travers la boulimie et l’handicap. Hervé Richardot , co-fondateur de la Compagnie, metteur en scène et comédien , précise que  » toutes les scènes sont des histoires vraies, vécues par des jeunes de leur âge, et écrites avec le même vocabulaire ». Il souligne avec ferveur et passion que « le théâtre-forum est un lieu de discussion où ce que chaque spectateur pense, éprouve, ressent a de l’importance  » . 

Les comédiens jouent de courtes scènes; celles-ci sont interrompues par Mr Richardot  qui énonce une problématique puis  en déambulant dans la salle, il recueille les remarques pertinentes des élèves et l’ébauche de solutions. Le spectacle reprend avec un(e) élève qui monte sur scène : l’objectif étant de proposer SA solution en la mettant à l’épreuve de comédiens professionnels; chaque nouvelle intervention courageuse permet de relancer le débat, de proposer ou de discuter de la solution proposée de façon interactive. 4 élèves sont montés sur scène : félicitations à Billy Wilton, Guélord Coléno, Manon Guyot, et Mylène Termon pour leur courage et leur ténacité.

Au bout de 2 heures de représentation ou le temps a défilé trop rapidement, Mr Richardot a évoqué « la qualité d’attention et la richesse des échanges  » tout en affirmant avec conviction qu’à l’issue du  spectacle « vous en sortez grandis, vous avez évolué ».